FrontPage BrickPirate                Nos partenaires :    FreeLUG   Eurobricks   Bionifigs   Brick 66   Fanabriques   Brick-à-Brack   LémanLUG   HelloBricks      Amazon.fr
Nous sommes le 03 Mar 2024 06:51

Heures au format UTC + 2 heures




 [ 5 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 06 Déc 2023 16:51 
Hors ligne Bienfaiteur
Bienfaiteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2017 12:09
Messages: 9210
Localisation: 77
Set : n°75364 / L’E-wing de la Nouvelle République contre le chasseur de Shin Hati
Nombre de pièces : 1056 / Nombre de figurines : 5 (dont 1 droïde)
Prix S@H : 104,99 euros
Ratio p/p = 0,099 euros par pièce
Date de sortie : 01/09/2023

Après la navette d’Ahsoka, voici une deuxième boite tirée de la série Ahsoka nous plaçant un peu plus dans le contexte grâce notamment à ce chasseur de la Nouvelle République, situant de fait l’histoire après la fin de l’Empire Galactique (et l’épisode VI). Ne cherchez pas Ahsoka ici puisque cette boite se concentre surtout sur le camp de la République et celui de l’un des résidus de l’Empire, mis en scène dans la série.


Présentation de la boite :
Image75364 - box by fdsm0376, sur Flickr
Comme nous l’avons vu dans la review de la navette d’Ahsoka, la couleur caractéristique de la série selon Lego est le dark turquoise dont les bandeaux délimitent les espaces du packaging. Greebles et logos accompagnent l’image d’Ahsoka Tano version Lego dans l’angle bas gauche et une galerie de nouveaux personnages nommés dans l’angle bas droit. La mise en scène du set est des plus classiques, en mode poursuite spatiale au dessus d’une planète.
Image75364 - box rear by fdsm0376, sur Flickr
La vue arrière montre un engin au sol affrontant l’autre partie tandis que l’autre engin intervient dans les airs. De même, des vignettes de détails montrent les fonctionnalités des deux engins.


Contenu :
Ce set contient 10 sachets numérotés, certains avec sous-sachets, une planche d’autocollants et deux notices, une par vaisseau.
Image75364 - content by fdsm0376, sur Flickr
L’inventaire compte de nouvelles slopes de 6 tenons de long :
Image75364 - new slopes by fdsm0376, sur Flickr
Référencée 4569, elles figurent une pente faible avec leur unique brique en hauteur.

Les autocollants sont des motifs pour les deux appareils ainsi que divers éléments technologiques.
Image75364 - stickers by fdsm0376, sur Flickr


Montage :
C’est l’E-wing (rien à voir avec Dallas… ouaih, j’ai des références de vieux :mrgreen: ) de la Nouvelle République qui est monté en premier.
Image75364 - E-wing body base by fdsm0376, sur Flickr
La structure du nez reprend sur le principe une solution vue sur les X-wing depuis quelques années.
Image75364 - E-wing body nose building by fdsm0376, sur Flickr
Mis en forme autour d’une barre Technic avec des charnières pour les angles des flancs, l’ensemble est ensuite carrossé, assurant sa solidité. Cette section abrite aussi le poste de pilotage.
Image75364 - E-wing body nose by fdsm0376, sur Flickr
Une seconde partie de l’appareil est montée à part sous la forme d’une structure de poutres et d’axes Technic reliant des éléments plus classiques en briques.
Image75364 - E-wing body rear part building by fdsm0376, sur Flickr
Ajoutées derrière le nez de l’engin, ces différentes poutres pour l’instant ballantes, vont permettre de figer la position des ailes.
Image75364 - E-wing body assembly by fdsm0376, sur Flickr
Mais avant cela, la carlingue est complétée autour du cockpit et à l’arrière, préparant de l’habillage en SNOT.
Image75364 - E-wing body rear building by fdsm0376, sur Flickr
Habillage classique mais efficace. Notez les lance-tenons latéraux relativement discrets.
Image75364 - E-wing body by fdsm0376, sur Flickr
La position des ailes est figée par quelques axes Technic comme on peut le deviner par en dessous.
Image75364 - E-wing body bottom by fdsm0376, sur Flickr
Un premier plan d’aile est monté à part.
Image75364 - E-wing wing base by fdsm0376, sur Flickr
Assemblage classique de plaques avec habillage, l’ensemble s’adapte à l’armature Technic des ailes.
Image75364 - E-wing wing by fdsm0376, sur Flickr
Des axes Technic viennent verrouiller le plan sur l’armature.
Image75364 - E-wing wing assembly by fdsm0376, sur Flickr
Un réacteur est alors construit à part et ajouter en bout d’aile.
Image75364 - E-wing wing reactor by fdsm0376, sur Flickr
Sur ce réacteur, des charnières crantées permettent d’ajouter le bout de l’aile avec son canon.
Image75364 - E-wing wing 2d part by fdsm0376, sur Flickr
Même exercice pour l’autre côté.
Image75364 - E-wing wings by fdsm0376, sur Flickr
Puis la finition du cockpit et sa verrière décorée 21849pb09 et les trains d’atterrissage terminent l’engin.
Image75364 - E-wing by fdsm0376, sur Flickr
J’aime beaucoup, les détails sont là sans en faire trop. Les bouts d’ailes sont à géométrie variable.
Image75364 - E-wing rear by fdsm0376, sur Flickr
Trois patins d’atterrissage sont donc inclus, plutôt convaincants et rétractables.
Image75364 - E-wing landing gears by fdsm0376, sur Flickr
En mode vol, l’engin donne envie de jouer.
Image75364 - E-wing flight mode by fdsm0376, sur Flickr

Le second appareil est un peu plus petit et construit sur une base un peu plus simple.
Image75364 - Hati's fighter body base by fdsm0376, sur Flickr
L’avant est aménagé en prévision de la fixation des ailes.
Image75364 - Hati's fighter body building by fdsm0376, sur Flickr
Les flancs sont SNOTés lissés, une petite soute se retrouve en avant de la base du cockpit.
Image75364 - Hati's fighter cockpit base by fdsm0376, sur Flickr
Une première aile est construite à part.
Image75364 - Hati's fighter wing base by fdsm0376, sur Flickr
L’assemblage de plaques et wedge plates est classique avec un élément profilé fixé en bout d’aile.
Image75364 - Hati's fighter wing assembly by fdsm0376, sur Flickr
Puis les ailes viennent s’emmancher à l’avant du cockpit. Notez que les deux ailes ne sont pas exactement symétriques dans leur motif.
Image75364 - Hati's fighter wings by fdsm0376, sur Flickr
Un morceau de structure rallonge alors l’arrière.
Image75364 - Hati's fighter rear body building by fdsm0376, sur Flickr
Il est facilement carrossé à base de SNOT et d’un cockpit opaque 92279, une première en dark red. Le cockpit est clos d’une verrière décorée 92279pb014 tandis que l’avant est complété en prévision de SNOT.
Image75364 - Hati's fighter rear body by fdsm0376, sur Flickr
Puis cette partie avant / centrale est lissée et refermée par un capot comprenant les canons de bord. Notez les lance-tenons sur les flancs.
Image75364 - Hati's fighter center body by fdsm0376, sur Flickr
L’échancrure entre les ailes laisse la place à un élément central monté à part.
Image75364 - Hati's fighter front body building by fdsm0376, sur Flickr
Habile assemblage autour d’un axe Technic, les deux pièces 57585 croisées permettent de fixer les pans grâce aux pièces 32124.
Image75364 - Hati's fighter front body finishing by fdsm0376, sur Flickr
Cette structure ovoïde qui évoque une entrée d’air de MiG-17 vient terminer l’avant de notre vaisseau.
Image75364 - Hati's fighter by fdsm0376, sur Flickr
J’aime beaucoup ce style rétro-futuriste, une source d’inspiration généralement plutôt rare en Star Wars.
Image75364 - Hati's fighter rear by fdsm0376, sur Flickr
Le dessous reste standard anti-stud… Pas de trains d’atterrissage, ce serait une chose à MODer.
Image75364 - Hati's fighter bottom by fdsm0376, sur Flickr

C’est le moment de commencer la mission ! Le capitaine Porter de la Nouvelle République embarque à bord de son chasseur E-wing. Son fauteuil de pilote se retire pour accéder à une soute en dessous, pratique pour ranger un pistolaser (et les cheveux du pilote).
Image75364 - all E-wing boarding by fdsm0376, sur Flickr
L’astromécano se cale dans son logement derrière le cockpit comme sur les appareils type X-wing ou Y-wing. Le pilote est presque couché sous la verrière.
Image75364 - all E-wing ready by fdsm0376, sur Flickr
Dans le camp des loyalistes à l’Empire, Shin Hati se prépare à le recevoir… De même, son appareil ne manque pas de soutes : sous le capot devant le cockpit, avec un double fond qui plus est, et derrière le cockpit pour ranger son sabre laser.
Image75364 - all Hati's fighter boarding by fdsm0376, sur Flickr
Elle aussi est positionnée presque couchée aux commandes de son chasseur.
Image75364 - all Hati's fighter ready by fdsm0376, sur Flickr
La rencontre promet d’être houleuse…
Image75364 - all by fdsm0376, sur Flickr


Figurines :
Côté Nouvelle République, le capitaine Porter est accompagné de son fidèle astromécano.
Image75364 - figs new republic by fdsm0376, sur Flickr
Il porte un superbe casque de pilote décoré et est armé d’un pistolaser. De plus, Lego fournit une coiffure crépue lorsqu’il n’est pas en mission.
Image75364 - figs new republic no stuff by fdsm0376, sur Flickr
Les deux visages visière / normal sont de bon ton dans le contexte. Sa tenue inédite est toutefois très semblable aux tenues de pilotes de l’Alliance Rebelle, des plus classiques mais en bleu.
Image75364 - figs new republic back by fdsm0376, sur Flickr
Si le droïde astromécano est bien décoré en face avant, son corps ne l’est pas en face arrière.

Côté loyalistes de l’Empire, Morgan Elsbeth, ancienne administrateur employée par l’Empire déchu, s’oppose à la Nouvelle République avec l’aide de mercenaires nommés Shin Hati et Baylan Skoll, le dernier est un ancien Jedi déchu, la première est devenue son apprentie.
Image75364 - figs Empire by fdsm0376, sur Flickr
Que j’aime ce genre de figurines parfaitement adapté à du médiéval fantastique ! La coiffure 4926 de Morgan Elsbeth est une nouveauté 2023 bien sympa. Shin Hati reprend la coiffure 36037 de Qi’Ra (déjà un personnage Star Wars), nouvelle en beige.
Image75364 - figs Empire no stuff by fdsm0376, sur Flickr
Les détails sont suffisamment bien rendus, devant comme derrière.
Image75364 - figs Empire back by fdsm0376, sur Flickr
Les trois personnages disposent d’un visage alternatif bien énervé, probablement la réaction qu’ils prennent quand on leur dit « l’Empire est fini ! » ou « Ahsoka Tano est la meilleure ! »


Bonus : astromécanos
Les astromécanos sont de petits robots de l’univers Star Wars, au corps cylindrique sur roulettes en général, et qui servent à bord des vaisseaux comme co-pilote et mécanicien de bord.

Le plus connu en Star Wars est évidemment R2-D2 qui apparaît en Lego depuis les débuts de la gamme en 1999 :
Image
Sa forme fixe les canons du genre pour la plupart des autres astromecanos proposés par Lego ensuite : corps central cylindrique décoré, deux pattes latérales et un dôme 2x2 tenons décoré pour la tête. Réalisé à ce jour en 15 versions différentes, il mérite un bonus à lui tout seul avec ses versions serveur, boueuse, festive, etc…

La recette « R2-D2 » est donc appliquée à de nombreux exemplaires dont suivent quelques exemples :
Image Image Image Image Image
Les combinaisons de couleurs (et de noms en 4 voire 5 caractères) sont en quelque sorte infinies ! Mais certains astromécanos ont tout de même eu plusieurs versions, moins que R2-D2 quand même… Par exemple R4-P17, le robot d’Obiwan lors de ses voyages en Jedi Starfighter (LIEN) dans l’épisode II, qui en est à 3 versions :
Image Image Image
Mais aussi R5-D4, R2-Q2 ou R2-BHD, chacun avec deux versions :
Image Image Image

Toutefois, peut-être par lassitude du processus ou alors pour distinguer certains individus mis en avant dans certaines œuvres, la recette varie quelque peu.

Le premier astromécano déviant de la recette se nomme R1-G4 proposé pour la première fois en 2005 puis à nouveau en 2014 :
Image Image
C’est un robot ancien modèle que l’on voit dans le Sandcrawler, le gros véhicule des Jawas dans l’épisode IV, ce qui est d’ailleurs aussi le cas en Lego.

La tête en cône tronquée de la version 2014 est une autre variante pour ces droïdes. Elle apparaît pour la première fois en 2012 sur R5-D8 et est proposé depuis régulièrement avec entre autres :
Image Image Image Image
Une autre légère variante est l’utilisation d’un dôme décoré classique mais transparent, une première en 2015. C’est le cas dans ces exemples :
Image Image Image Image

Les modifications les plus lourdes deviennent réelles avec de nouveaux droïdes personnages importants de leurs œuvres respectives. C’est le cas de l’astromécano T7-O1 tiré du jeu vidéo Star Wars The Old Republic en 2012 :
Image
Il réutilise les pattes de R2-D2 en gris mais son corps est entièrement brickbuilt. Sa tête est aussi conçue très différemment que le classique dôme.

Vient ensuite Chopper (C1-10P de son matricule), le célèbre robot râleur de la série Rebels en 2014, qui bénéficie d’une nouvelle version en 2023 :
Image Image
La tête en cône tronqué est réutilisée ici sur un corps plus petit (une brique trouée aux flancs 17485 décorée) et des pattes plus courtes, ces deux éléments ayant été conçus pour lui.

Avec le nouvel épisode VII en 2016 débarque BB-8, qui aura trois versions (dont une de Noël avec un bonnet) :
Image Image
Le corps est une boule 20953 et la tête un petit cône 20952 tout exprès créés pour ce robot. Notez que la faction des méchants de la post-logie, le Premier Ordre, a aussi sa bouboule qui roule appelée BB-9E.

Une autre création Disney s’appelle Bucket, de son matricule R1-J5, issu de la série Résistance. Lego en propose une version brickbuilt en 2019 :
Image
Il reprend un corps court similaire à celui de Chopper, avec des pattes standard et une tête en brique ronde 1x1 décorée coiffée d’un casque de pilote. La raison de cette apparence étrange est que dans la série, cet astromécano est partiellement désossé. Du coup, la roulette arrière qui équipe ce genre de droïde est représentée, chose jamais vue avec la version standard « R2-D2 ».

Ce ne sont que quelques uns des 62 astromécanos produits par Lego depuis 1999 (les versions R2-D2 comprises) mais ils sont caractéristiques des possibilités et évolution de ce type de personnages dans la gamme Star Wars.
Toutefois, on peut noter que certains ne portent qu’un nom seulement descriptif :
Image Image Image Image
C’est aussi le cas de celui de notre review d’aujourd’hui aux couleurs de l’ASM… Je propose donc de le nommer AS-M63 en cette honneur !


Conclusion :
J’aime beaucoup ! Les deux vaisseaux sont agréables à construire, chacun dans leur genre avec des approches techniques différentes. S’il manque peut-être des trains d’atterrissage au chasseur de Shin Hati, l’E-wing fait un quasi sans faute dans ses fonctionnalités. Les figurines sont sympas, j’ai une préférence pour celles des loyalistes de l’Empire mais chacun ses goûts.
Côté tarif, il y a quelques années, cette boite aurait été proposée à 100 euros, ce qui est somme toute raisonnable pour deux chasseurs de bonne taille et un scénario clé en main. Les engins sont sympas, renouvellent un peu le genre en Star Wars, la jouabilité est au rendez-vous et les figurines aussi. Reste que par principe, une ristourne ne fait jamais de mal, y compris pour des fans de Lego Star Wars.

Merci de m’avoir lu.

Pour un combat spatial avec BrickPirate sur Amazon ça se passe ici.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 06 Déc 2023 17:06 
Hors ligne Lieutenant

Inscription: 14 Jan 2023 12:06
Messages: 441
Localisation: Animus
Merci pour la review.
Je suis pas fan, j'aime bien le vaisseau de la... la je sais pas trop quoi (oui j'aime bien mettre des tacles à la série :mrgreen: ) mais j'aime pas le E-Wing, donc je passe

_________________
Requiescat in pace


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 06 Déc 2023 18:14 
Hors ligne Bienfaiteur
Bienfaiteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Aoû 2012 10:46
Messages: 2217
Localisation: Brussels, Belgium

Affiliation: BeLug
Chouette figs, set trop cher au prix liste et vaisseaux moyens (en termes de constructions).

Mais le bonus de la revue est top, merci.
Maintenant, je vais même pouvoir rajouter un bonus, au bonus. :mrgreen:

Si on prends le corps de l'astromech de Noël et que l'on le combine avec la tête d'astromech du Microfighter 75032, on obtient R2-X2 (l'astromech de Red 10 dans A New Hope).
Source: https://brickset.com/article/13571/star ... iew-day-22

_________________
Image
*** This post is written on 100% recyclable electrons. ***


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 07 Déc 2023 09:59 
Hors ligne Bienfaiteur
Bienfaiteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2017 12:09
Messages: 9210
Localisation: 77
Merci pour vos commentaires.
Veynom a écrit:
Maintenant, je vais même pouvoir rajouter un bonus, au bonus. :mrgreen:

Si on prends le corps de l'astromech de Noël et que l'on le combine avec la tête d'astromech du Microfighter 75032, on obtient R2-X2 (l'astromech de Red 10 dans A New Hope).
Source: https://brickset.com/article/13571/star ... iew-day-22

Cool ! Je l'ignorais, c'est sympa.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 09 Déc 2023 19:03 
Hors ligne Commandant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2017 17:05
Messages: 1066
Localisation: Vannes
Merci pour la review bien sympa :) J'aime bien le 2e vaisseau, son style change un peu et c'est chouette! Le E-Wing m'inspire peu, voire pas du tout...
Merci pour ce super bonus... Et aussi pour le bonus du bonus :rires:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Heures au format UTC + 2 heures



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Politique de protection des données personnelles

©2011-2021 Mindrunner & BrickPirate team. All rights reserved.
Ce site n'est pas sponsorise, affilie ou valide par LEGO ® Company. LEGO ® et la configuration des briques sont des marques de commerce de la Compagnie LEGO ®
This website is not sponsored, authorized or endorsed by LEGO ® Company.

Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group   Traduction par phpBB-fr.com